Alternative à l’hôtel, la location de vacances est devenue une pratique courante qui ne cesse d’évoluer à l’heure actuelle. Cette activité a gagné en popularité suite à la création de nombreuses plateformes dédiées aux échanges et partages de biens entre particuliers comme Airbnb, Couchsurfing, Sejourning, House Trip et bien d’autres encore. Avec Internet, la procédure de louer sa maison ou son appartement de façon saisonnière est facilitée.

L’Insee a montré que 76,5 millions de nuitées ont été passées dans des logements de particuliers proposés sur Internet, en 2016. Ce sont surtout les provinces comme la région du Centre qui ont connu une forte croissance des logements à louer entre particuliers, correspondant à une augmentation de 30% en un an. Aujourd’hui, il s’agit d’une tendance émergente qui s’amplifie d’année en année au détriment des hôtels. Ce qui fait qu’en région Centre, les hôtels se font de plus en plus rares. Ci-après les diverses raisons expliquant pourquoi la location saisonnière reste très prisée par les voyageurs que les hôtels.

La concentration des hôtels seulement dans les villes stratégiques

La plupart des hôtels se concentrent principalement dans les grandes villes touristiques, les stations balnéaires et les stations de ski. Les hôtels se font rares à la campagne, c’est ainsi que les vacanciers ont recours à la location de maison de vacances s’ils souhaitent y séjourner malgré que les prestations proposées sont différentes. Dans les locations de vacances, par exemple, il n’existe ni restaurant ni buffet ni femme de ménage contrairement aux hôtels.

Ainsi à Orléans, capitale de la région centre, on dénombre seulement 11 hôtels 3 étoiles et aucun hôtel 4 étoiles et plus. Un désert hôtelier. Même la région Nord de la France, pas vraiment réputée pour son tourisme de masse fait mieux avec 23 hôtel 3 étoiles.

L’émergence des sites web spécialisés en location saisonnière

Auparavant, se loger chez un particulier n’était pas encore envisageable, la pratique courante consistait à réserver une chambre dans un hôtel ou dans une chambre d’hôtes. Durant ces temps, s’il existe une location saisonnière, elle devait passer par l’intermédiaire d’un guide de voyage ou d’un agent immobilier dédié au secteur de marché ou en s’adressant aux offices de tourisme.

La situation a changé depuis le début des années 2000 avec l’apparition en grand nombre des sites internet dédiés aux annonces de location de vacances. Beaucoup de propriétaires se sont penchés vers la location de leurs biens surtout leurs résidences secondaires. La visibilité des offres s’avère optimale avec internet atteignant non seulement la clientèle nationale mais aussi internationale.

L’augmentation de courts et longs séjours

L’arrivée massive des courts séjours a un impact favorable sur les demandes de locations saisonnières. Les voyageurs ont tendance à se comporter comme des résidents et non de simples touristes pour découvrir les villes, alors dans la plupart des cas, ils choisissent de s’héberger dans une location de vacances que dans un hôtel. Pour satisfaire les demandes de plus en plus croissantes, les propriétaires proposent aussi de mettre en location leurs résidences principales durant leurs absences, au lieu de les laisser vide.

Par ailleurs, le tourisme d’affaires est classé dans la catégorie courts séjours. Il s’agit des voyages à buts professionnels représentant 20% des activités touristiques globales. Dans le cas où les chambres d’hôtels sont complètes, les voyageurs optent pour les locations saisonnières. Cette option s’avère économique alors qu’ils bénéficient d’une surface et d’un confort supérieur pour un tarif moins cher.

Et enfin, lors des vacances longs séjours, les locations saisonnières restent la solution la plus économique et la plus pratique pour visiter une ville et profiter d’une grande indépendance.